Le réseau
de l'éducation à l'environnement
et au développement durable
en Auvergne-Rhône-Alpes

Stéphane Millet

Stéphane Millet
Ligue de l'Enseignement de la Loire

De formation animateur socioculturel, je suis très attaché aux valeurs de l’éducation populaire qui ont forgé mon engagement en particulier au cours de mes nombreuses années de scoutisme.


J’ai œuvré pendant près de 15 ans dans le champs de l’éducation à l’environnement à travers les différents postes que j’ai pu occuper dans diverses structures associatives de Rhône-Alpes. J’ai ainsi eu l’occasion de parfaire mon parcours professionnel et développer mon expérience dans ce domaine (et d’autres comme l’écotourisme, le développement local, la formation…), en participant à de nombreux projets associatifs et éducatifs « atypiques » (éducateur à l’environnement en fermes pédagogiques en milieu rural dans la Loire et urbain dans l’Isère, animateur scientifique sur la Péniche de l’environnement dans le Rhône, animateur nature et responsable pédagogique à l’association OXALIS en Savoie puis, à la Ligue de l’enseignement 42 depuis 2002, comme éducateur à l’environnement et directeur d’un centre d’accueil permanent dans le PNR du Pilat labellisé « Citoyenneté environnement Développement durable »…). Membre du groupe d’organisation du sommet PLANET’ERE 2 (2001) en Rhône-Alpes, j’ai eu la chance d’être l’accompagnateur de la délégation régionale à l’UNESCO (Paris) ce qui reste pour moi un très grand souvenir tout comme ma rencontre avec Louis Espinassous qui a contribué à donner du sens à mon engagement militant dans l’éducation populaire tout en évoluant alors dans l’EEDD.

Depuis 2011, je suis directeur du service départemental « Vie Associative » de la fédération de la Ligue de l’enseignement de la Loire.

Membre administrateur du GRAINE depuis 2005, représentant ce mouvement reconnu complémentaire de l’école publique, je continue ainsi mon engagement au sein du réseau que je côtoyais déjà activement bien avant, dans mes jeunes années professionnelles.
Pour moi, le projet du GRAINE, ses valeurs et la dynamique de réseau comme principe sont essentiels pour pouvoir faire vivre et reconnaitre l’éducation à l’environnement dans sa diversité, pour agir ensemble et accompagner sur tous les territoires la construction d’une citoyenneté éclairée permettant d’appréhender et de relever les défis actuels sociétaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés. Modestement j’essaie d’y contribuer, convaincu que la force du réseau nous rend plus fort...